Ce regain de motivation que j’ai eu à Brighton

Posted on 10 views

Ce voyage à Brighton & Londres au mois de Janvier a considérablement changé ma vision des choses et ma motivation. Débuter cette année 2020 en Angleterre n’a eu que des effets positifs pour moi.

Commencer l’année en s’évadant pour faire le point sur ses objectifs

Ce voyage m’a permis de faire un break, après une fin d’année mouvementée. Notre déménagement à une centaine de kilomètres de Paris pour des raisons professionnelles début Décembre a été un soulagement pour moi, mais a aussi entraîné beaucoup de stress et de remises en question. Un vrai chamboulement !

Partir en Angleterre n’était initialement pas prévu, c’était le cadeau de Noël de la part de mon amoureux. Il avait réservé les billets du 14 au 17 Janvier et j’étais plus qu’heureuse de commencer cette année en préparant un voyage en Angleterre (je suis une fan inconditionnelle de ce pays).

Cette évasion nous a permis de prendre du recul par rapport à nos objectifs, l’amoureux et moi étant tous les deux en reconversion professionnelle. C’était l’occasion de ne plus être « le nez dedans », et prendre de la distance sur nos objectifs, priorités et le travail qui nous attendait. Nous avons pu chacun prendre le temps de réfléchir à nos vies professionnelles, ce que nous espérions pour cette année et comment mettre en place de nouvelles choses.

Changer d’air a été extrêmement bénéfique. Je me souviens particulièrement d’un moment : le voyage en train entre Londres et Brighton. J’ai profité de cette petite heure (pendant que mon amoureux dormait) pour travailler et je me souviens avoir été d’une efficacité redoutable. Je voulais absolument terminer avant d’arriver à destination pour ne pas avoir à penser au travail une fois sur place. J’ai mis en place sans le savoir à ce moment-là une nouvelle routine de travail. Cette routine efficace, je l’ai conservée en rentrant (en ayant toujours en tête cette image entre Londres et Brighton pour me motiver encore plus haha). Cette envie de partir en Angleterre plus régulièrement est un vrai moteur !

Changer d’air pour s’aérer l’esprit

Pinit
Brighton Pier – Amandine Galice

Partir juste après le déménagement et les fêtes de fin d’année m’a aussi aidé à m’aérer et me sortir du flou post fêtes. Après le déménagement j’ai eu du mal à trouver un nouveau rythme de travail, à trouver un nouvel espace bureau. Partir m’a aussi permis de laisser de côté la culpabilité de ne pas être efficace comme je le voudrais. J’ai laissé toutes les choses négatives en France et j’ai simplement profité de l’instant présent sans jamais culpabiliser.

On a pu se retrouver en amoureux, profiter d’instants simples à deux (comme partager un chocolat chaud après une journée de vadrouilles), se lever à l’aube et s’enrouler dans la couette devant la fenêtre pour observer le lever du soleil, jouer avec le vent sur Brighton Pier, marcher des kilomètres et des kilomètres dans Londres, manger encore et encore, flâner, discuter, bref, se retrouver <3.

Partir à vide pour faire le plein là bas

Pinit
Amandine Galice – Brighton

Dans les deux sens du terme : d’un point de vue mental, après un déménagement qui m’avait un peu secouée et d’un point de vue « valises » :D. Car oui, pour moi l’Angleterre est un bonheur pour qui aime chiner et s’habiller vintage : entre les friperies et les charity shop, c’est un bonheur absolu.

Alors j’ai décidé de partir avec une valise vide : un simple haut assez chaud pour me servir de pull aussi, un jean, des chaussures confortables, le manteau de l’amoureux (parce qu’il n’y a rien de plus confortable :p), mes affaires de toilettes et un seul appareil photo (contre 4 lors de notre premier week end là bas #cetaitbeaucouptroplourd). Jamais je n’ai eu une valise aussi légère, c’était un vrai bonheur. Je savais que je trouverais de super choses, alors je ne me suis pas inquiétée. C’était la première fois que je partais avec si peu de choses et c’était si cool que je retenterai l’expérience la fois prochaine !

Evidemment, j’ai trouvé mon bonheur (ceux qui me suivent sur Instagram ont pu découvrir ça dans ma première IGTV haha #grandmoment). Mais ce que j’ai trouvé fera l’objet d’un autre article !

Comment des photos m’ont aidée à reprendre confiance en moi

Pinit
Brighton Pier – Amandine Galice

Nous nous sommes posés au coucher du soleil sur Brighton Pier et Pierrem a pris quelques photos. Moi qui d’habitude n’aime pas vraiment me faire photographier (je suis tellement plus à l’aise dans la place de photographe) j’ai fini par regarder l’objectif et accepter d’être prise en photo. Et pour la première fois, je crois que je me suis bien aimée sur les photos. Pour la première fois, je ne me suis pas sentie ridicule, mais forte. C’est très étrange de s’apprécier en photos quand on a l’habitude de ne voir que ses défauts en image ! Drôle de sensation de regarder les photos et se dire « eh c’est moi et je crois que j’aime bien cette photo ». Un grand sentiment de confiance en soi et un regain d’énergie absolu !

Tout cela mis bout à bout m’a requinquée et remotivée à bloc. Je me suis sentie en pleine confiance, dans un pays que j’aime, dans des vêtements qui me plaisent et j’ai même réussi à accepter mon image sur des photos.

Pinit
Brighton Pier – Amandine Galice

Partir à Brighton en plein de Janvier, en voilà une drôle d’idée. Et pourtant, ce voyage a changé beaucoup de choses en moi. Je suis revenue plus forte, plus sûre, plus motivée que jamais. Chiner à nouveau, de trouver de si jolies pièces, d’être en amoureux avec une routine tellement agréable, de retourner dans des endroits mythiques pour nous comme Primrose Hill, se dépasser en marchant plus de 20km par jour, faire des photos et pour la première fois, les aimer, ENFIN, et cherry on the cake, déjeuner avant de partir dans un café qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que je veux faire de mon futur chez moi : voilà ce qu’il me fallait pour commencer l’année.

Pinit
Brighton Pier – Amandine Galice

J’ai commencé là-bas une nouvelle routine de travail (étonnant de travailler pendant ses vacances, et pourtant, j’ai continué à travailler durant ces 4 jours – et c’est précisément là-bas, loin de chez moi, dans une nouvelle inspiration que j’ai trouvé la meilleure routine, que j’ai conservé à mon retour).

Je suis revenue de là-bas inspirée, heureuse, comblée et il ne m’en fallait pas plus pour me remotiver pour des semaines.

Je sens que je suis revenue en étant une autre personne et le plus beau, c’est que cette motivation pêchée là-bas tient encore des semaines après. Presque un mois après notre séjour je garde cette même envie, cette même force et cette même détermination à réussir et aller au bout de mes projets.

Je n’ai qu’une envie ; y retourner, plus longtemps, et pourquoi pas un jour, y vivre <3.

Pinit
Amandine Galice – Brighton Pier

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.

Previous
Shooting de Noël avec Nawal
Ce regain de motivation que j’ai eu à Brighton